Illustration. Des fleurs de lavande. manfredrichter / Shutterstock.com

L’alcool naturel qu’elle contient, tout comme d’autres végétaux, aurait selon les chercheurs les mêmes vertus que le Valium.

Les vertus de la lavande sont connues depuis longtemps, et désormais la science prend le relais des croyances populaires pour les confirmer.

Au-delà de son odeur appréciée, l’alcool naturel qu’il renferme, le linalool serait paré des mêmes vertus que les traitements contre l’anxiété.

Et sans les effets secondaires

Hideki Kashiwadani, psychologue et neuroscientifique japonais a dirigé une étude dont les résultats ont été publiés dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience. Il a, avec des confrères, exposé des souris à des vapeurs de lavande, quand d’autres ne l’étaient pas.

Les deux groupes de rongeurs ont été placés dans des situations de stress, par exemple des boites noires ou des labyrinthes. Malgré ces situations, les souris qui avaient inhalé le linalool montraient plus d’entrain à explorer leur environnement. Elles étaient plus détendues, et ce sans les effets secondaires des anxiolytiques classiques.

Une base pour une application clinique

Cependant, les vapeurs n’avaient pas d’effets sur des rongeurs dont l’odorat avait été neutralisé. Ou lorsque des récepteurs, sur lesquels agissent normalement les anxiolytiques, étaient eux aussi artificiellement inhibés. Ce qui tend à démontrer que les neurones olfactifs et ces récepteurs cérébraux sont stimulés de la même façon par le linalool et par le Valium, pour ne citer que ce dernier.

Pour les auteurs des recherches, cités par PourquoiDocteur?“ces résultats nous donnent une base pour l’application clinique de l’odeur de linalool dans les troubles anxieux”.  De fait, ils imaginent des applications en vue d’“atténuer le stress et contribuer ainsi à un placement sous anesthésie général plus doux”, ou “pour les patients susceptibles d’avoir des difficultés avec l’administration d’anxiolytiques par voie orale ou par suppositoire, tels que les nourrissons”.

Cependant, ne quittez pas tout séance tenante pour partir vous rouler dans un champ de lavande. La quantité nécessaire à un effet massif n’est pas précisée, et Hideki Kashiwadani rappelle qu’une exposition prolongée au linalool inhibe progressivement ses effets, étant donné que le système olfactif s’y habitue.

Source: 24matins.fr

Continuer votre lecture

Suivant ➜

Être certain de voir nos publications


Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur "Voir en premier"

Commentaires

commentaires